La photo ci-dessous date du 8 mars 2017, prise par un photomaton dans le cadre d’un salon de l’entrepreneuriat au féminin qui a eu lieu en Essonne, en Ile-de-France.

A cette époque, j’étais en formation au CNAM de Paris pour 18 mois, dans le cadre d’un Mastère spécialisé en accompagnement des entrepreneurs – qui associait recherche et terrain.

Un choix déterminant.

Estelle GNANA

 

L’année d’avant – entre octobre 2015 et octobre 2016, j’errai dans ma posture de chercheuse de job – tout en sachant, que j’avais fait mon temps – en tant qu’accompagnante salariée, en tant que cheffe de projet salariée, en tant que salariée du milieu associatif.

Je n’avais plus rien à y vivre, à explorer.
10 années étaient passées.

Je sentais profondément que j’avais une autre porte à ouvrir, et pourtant je ne le faisais pas.
Il m’aura fallu un an d’entretiens d’embauche, sur des postes que je ne voulais plus du tout, sur des postes qui me faisaient rêver avant, deux engagements sur deux postes que j’ai lâchés, des crises d’ego, d’angoisse, de panique.

Quand j’y pense, je vois un film, une comédie tragique.

 

Puis la veille d’entrer dans un job rêvé 4 ans en arrière (il était là le problème😌), le contrat en main, la rencontre avec les autres salariés faite, je décide de dire NON à ce job, et de DIRE OUI à une formation.

De financer la formation du CNAM pour laquelle j’avais eu un flash – pour le projet pédagogique, le contenu et le prof qui enseignait.
Une belle somme que je n’avais jamais sortie de ma vie auparavant.
Mais ma décision était prise, quoiqu’il arrive.

Je monte un dossier béton auprès de Pôle Emploi – alors que la formation n’était pas du tout finançable, et je reçois un appel d’une responsable d’antenne qui me demande “on est ok, vous voulez combien?”

J’ai dit “50%” et c’est passé.

A partir de là et de toute une série d’évènements, j’ai appris à relationner avec moi-même et avec mes ressentis.

Et ça a tout simplifié.

 

C’est ce qui fait que je vis aujourd’hui à Nantes, et que je vivrai je ne sais où dans deux ans.

C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, je suis aussi praticienne en Numérologie Créative®️, et que je m’éclate à accompagner d’une autre façon, et à parler de cette merveilleuse et puissante approche de connaissance de soi.

J’ai énormément de gratitude pour toutes les personnes que j’ai croisées sur ma route, celles qui étaient déjà là, celles que j’ai quittées, celles que je viens de rencontrer.

Deux années entières à créer de à A à Z mon business, et je peux t’assurer que je n’ai pas fini, tant il reste à explorer à l’extérieur et à l’intérieur de moi.

Ma plus grande joie, c’est la création du format de rencontres Les Etincelles. En fait, je n’ai pas encore réussi à mettre de réels mots dessus, tellement je kiffe créer ces espaces de connections.

 

Aujourd’hui, je suis contactée, recommandée, pour parler du sujet du réseau, des rencontres et des relations professionnelles.
Et je vais aussi aller créer les opportunités, tant il me plaît de diffuser mon message.

Ce mois de janvier, j’ai pris le temps de regarder en arrière, d’imaginer les prochains mois, et de sentir à quel point j’étais à ma place, à cet instant.

C’est ce qui me permet aujourd’hui, de retourner dans le monde associatif, avec une énergie nouvelle, un engagement nouveau, une envie de partager autrement.

 

MERCI à vous de me lire, de me suivre, d’être là.