Réservée, timide… et entrepreneure. Et alors ?

“Il y a 20 ans, être timide était plus un handicap pour moi qu’autre chose.
Maintenant, je l’envisage comme une force. En effet, être timide / introvertie m’a permis d’acquérir une grande capacité d’écoute, un sens aigu de l’observation, une certaine sensibilité, de développer mes ressentis par rapport aux personnes qui m’entourent.”